Eau

Un article du site scienceamusante.net.
  • Formule brute : H2O
  • Autres dénominations : oxyde d'hydrogène, acide oxhydrique

Eau.gif

Sommaire

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 18,016 g/mol
  • Densité : 1,00 (par définition des densités relatives à un liquide)
  • Température de fusion : 0 °C (par définition de l'échelle des degrés Celcius)
  • Température d'ébullition : 100 °C (par définition de l'échelle des degrés Celcius)

2 Synthèses

3 En savoir plus

  • Synonymes dans le langage courant :
    • flotte (familier) : eau liquide
    • rosée, buée, brouillard, brume, bruine, pluie : état liquide obtenu par condensation de la vapeur
    • glace, glaçon, grêle : état solide obtenu par solidification d'eau liquide
    • neige, givre : état solide obtenu par condensation de la vapeur
  • "Eau" dans le langage usuel de chimie :
    • eau distillée : eau que l'on a fait bouillir pour former de vapeurs que l'on a ensuite condensées. L'eau distillé ne contient plus de sels minéraux ni gaz dissous, mais peut contenir des composés organiques volatils. L'eau bidistillée est une eau qui a été distillée deux fois successivement ; elle est plus pure.
    • eau désionisée : eau que l'on a fait passer à travers une résine échangeuse d'ions afin de remplacer les ions (calcium, magnésium, sodium, potassium, sulfate, chlorure...) par des ions H+ et HO. L'eau désionisée est moins pure que l'eau distillée.
    • eau permutée : eau que l'on a fait passer à travers une résine échangeuse d'ions afin de remplacer les ions calcium et magnésium par des ions sodium ou potassium. L'eau permutée est moins pure que l'eau désionisée.
    • eau lourde : eau dans laquelle l'hydrogène est présent sous une forme isotopique plus massique, 2H (deutérium, D) ou 3H (tritium, T).
    • On trouve le mot "eau" dans : eau de Javel, eau de brome, eau de chaux, eau de chlore, eau iodée, eau oxygénée, eau régale, eau forte
  • Expressions dans le langage courant :
    • eau gazeuse : ne signifie pas de l'eau à l'état de vapeur ! Il s'agit d'une eau sursaturée en dioxyde de carbone, qui forme des bulles ou un pétillement.
    • eau minérale, eau de source : eau issue de nappes phréatiques souterraine, chargée en minéraux, donc n'est pas de l'eau pure (au sens du chimiste).
    • eau oxygénée : ne signifie pas qu'une eau contient du dioxygène ! Il s'agit d'une solution aqueuse de peroxyde d'hydrogène SGH03SGH05.
    • eau soufrée : se dit d'une eau naturelle chargée en sulfure d'hydrogène et oxydes de soufre (forte odeur d'œuf pourri ou irritante), qui se rencontre dans les régions d'activité volcanique.
    • eau ferrugineuse : se dit d'une eau chargée en ions ferreux ou ferriques, souvent sous forme d'oxydes ou sulfures. Une telle eau possède un goût métallique caractéristique.
    • eau de vie : il s'agit d'éthanol (alcool) SGH02 obtenu par distillation de vin ou autre boissons fermentées.
    • eau "bénite", eau "de Lourdes" : eau ayant été bénie par un religieux, ce qui ne change rien absolument rien à sa composition chimique ou ses propriétés physiques... et n'a de valeur symbolique que pour les adeptes à certaines religions/sectes. Dans certaines religions, il est d'usage de verser de l'eau bénite sur la personne qui subit le baptême, ou encore de tremper ses mains dedans en entrant dans un lieu de culte. L'eau bénite est alors un nid à microbes... Dans certaines religions, l'eau (même non bénite) qui coule sur le corps permet de purifier l'âme.
    • eau light : concept inventé par des industriels pour vendre une boisson à base d'eau ayant été traitée par des résines échangeuses d'ions et autres procédés physico-chimiques afin d'en retirer les ions sodium notamment. Un argument est parfois que l'eau light ne contient aucun lipide (graisses) ni glucide (sucres), donc aucune calorie... ce qui est déjà le cas de l'eau normale...
    • or bleu : désigne l'eau en tant que ressource indispensable à la vie, qu'il faut préserver et économiser avec précautions. Cela fait référence à la rareté et au prix élevé de l'or métallique.

4 Où s'en procurer ?

  • Eau déminéralisée : supermarché, droguerie, magasin de bricolage.
  • Eau lourde : uniquement auprès de vendeurs spécialisés pour laboratoire, à prix très élevé.

Remarques :

  • On trouve rarement de l'eau distillée.
  • L'eau déminéralisée pour fer à repasser contient souvent des parfums synthétiques et autres agents de conservation. À éviter.

5 Voir aussi

6 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0
Outils personnels