Eau oxygénée

Un article du site scienceamusante.net.
(Redirigé depuis Peroxyde d'hydrogène)
SGH07.gif
SGH07
SGH05.gif
SGH05
SGH03.gif
SGH03

Autre dénomination : peroxyde d'hydrogène (en solution aqueuse)

  • Formule : H2O2
  • N°CAS : 7722-84-1
  • N°CE : 231-765-0

H2O2.gif

1 Propriétés physiques [1]

  • Masse molaire : 34,02 g/mol
Propriétés en fonction de la concentration
 % en masse Titre (volume) C (mol/L) Densité à 20°C Tfus.(°C) Téb.(°C) Pictogramme
3 10 0,89 1 (environ) 0 (environ) 100 (environ) SGH07
30 110 9,82 1,11 –26 106 SGH05SGH07
35 130 11,61 1,13 –33 108 SGH05SGH07
50 200 17,86 1,20 –51 114 SGH03SGH05SGH07
70 300 26,79 1,29 –39 125 SGH03SGH05SGH07
90 420 37,5 1,39 –11 141 SGH03SGH05SGH07
100 485 43,3 1,44 –0,4 150 SGH03SGH05SGH07
Remarque : Le titre en "volume" est le volume de dioxygène mesuré en litre que peut théoriquement dégager 1 L d'eau oxygénée par décomposition totale, dans les conditions standard de température et pression. Pour une eau oxygénée à n mol/L de peroxyde d'hydrogène, 1 L d'eau peut dégager n/2 mol de dioxygène, c'est à dire 22,4×n/2 = 11,2n L. Le "22,4" est le volume molaire Vm = V/n = RT/P (en supposant le dioxygène comme un gaz parfait).
D'où la relation : C(mol/L) = Titre(volume) / 11,2
  • L'eau oxygénée est souvent stabilisée par ajout d'un acide pour obtenir un pH entre 3,5 et 4,5.
  • Ce produit est sensible à la chaleur, il faut le conserver dans un endroit frais et ventilé.
  • Ce produit est sensible aux ultraviolets, il faut le conserver à l'abri de la lumière.
  • Le platine (métal) est un catalyseur de la décomposition de l'eau oxygénée.

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

2.1 Pour C ≥ 70 %

SGH03SGH05SGH07 DANGER

  • H271 : Peut provoquer un incendie ou une explosion ; comburant puissant.
  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.
  • H335 : Peut irriter les voies respiratoires.
  • H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation.

2.2 Pour 50 % ≤ C < 70 %

SGH03SGH05SGH07 DANGER

  • H272 : Peut aggraver un incendie ; comburant.
  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.
  • H335 : Peut irriter les voies respiratoires.
  • H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation.

2.3 Pour 35 % ≤ C < 50 %

SGH05SGH07 DANGER

  • H315 : Provoque une irritation cutanée.
  • H318 : Provoque de graves lésions des yeux.
  • H335 : Peut irriter les voies respiratoires.
  • H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation.

2.4 Pour 8 % ≤ C < 35 %

SGH05SGH07 DANGER

  • H318 : Provoque de graves lésions des yeux.
  • H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation.

2.5 Pour 5 % ≤ C < 8 %

SGH07 ATTENTION

  • H319 : Provoque une sévère irritation des yeux.
  • H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation.

3 Synthèse

Voir : Eau oxygénée/synthèse

4 Où s'en procurer ?

  • Auprès des vendeurs de matériel et produits spécialisés.
  • Pharmacies : à 10, 20 et 30 volumes, utilisé comme désinfectant des blessures, la décoloration des cheveux, moustache, etc.
  • Drogueries et magasins de bricolage : concentrée (110 ou 130 volumes), utilisé pour blanchir les pierres, le bois, décaper, blanchir le linge (coton)

5 Références

  1. INRS, Fiche toxicologique n°123