Phosphore rouge

Un article du site scienceamusante.net.


SGH02.gif
SGH02
Phosphore rouge.
  • Formule brute : P
  • Ne pas confondre avec : phosphore blanc SGH02SGH06SGH05SGH09
  • N°CAS : 7723-14-0
  • N°CE : 231-768-7

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 30,974 g/mol
  • Température de sublimation : 431°C
  • Température de fusion : 579,2°C
  • Densité : 2,16
  • Solubilité :
    • Eau et solvants organiques : insoluble
    • Éthanol : soluble
  • Aspect : solide ou poudre amorphe rouge

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH02 DANGER

  • H228 : Matière solide inflammable.
  • H412 : Nocif pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

3 Préparation

Voir : Phosphore/synthèse

4 Utilisations et remarques

  • Il est utilisé pour fabriquer les allumettes, soit dans la tête, soit dans la bande rouge sombre sur la boîte (Voir : Le phosphore)
  • Le phosphore existe sous trois formes (allotropes) : le phosphore blanc, le phosphore rouge et le phosphore noir.
  • Le phosphore rouge se transforme en phosphore blanc SGH06SGH05SGH02SGH09 dès la température ambiante et émet des vapeurs toxiques d'oxyde de phosphore lorsqu'il est chauffé. Il ne donne pas de luminescence au contact du dioxygène de l'air, contrairement au phosphore blanc.

5 Où s'en procurer ?

6 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0