Oxyde de mercure (II)

Un article du site scienceamusante.net.


SGH06.gif
SGH06
SGH08.gif
SGH08
SGH09.gif
SGH09
  • Formule brute : HgO
  • Autres dénominations : oxyde mercurique
  • N°CAS : 21908-53-2
  • N°CE : 244-654-7

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 216,59 g/mol
  • Température de décomposition : 500°C (en mercure métallique SGH06SGH08SGH09 et dioxygène SGH03)
  • Densité : 11,14
  • Solubilité :
  • Aspect : poudre ou cristaux orthorhombiques rouges ou jaunes.

Remarque : il existe deux formes de l'oxyde de mercure HgO : l'oxyde jaune et l'oxyde rouge.

  • Quand on chauffe longtemps du mercure SGH06SGH08SGH09 liquide à l'air, il finit par se recouvrir d'oxyde rouge HgO, si la température est inférieure à la température d'ébullition du mercure. Il reste rouge après refroidissement.
  • Quand on précipite une solution contenant un sel de mercure par une solution de NaOH, il se forme un autre oxyde de mercure, qui a la même formule HgO, mais qui est jaune. La différence n'est pas due à un problème d'impureté.

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH06SGH08SGH09 DANGER

  • H300+H310+H330 : Mortel par ingestion, par contact cutané ou par inhalation.
  • H373 : Risque présumé d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée.
  • H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

3 Où s'en procurer ?

4 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0