Dioxyde d'azote

Un article du site scienceamusante.net.


SGH04.gif
SGH04
SGH03.gif
SGH03
SGH06.gif
SGH06
SGH05.gif
SGH05
  • Formule brute : NO2
  • Autres dénominations : vapeurs rutilantes, vapeurs nitreuses, oxyde azotique
  • Ne pas confondre avec : protoxyde d'azote N2O
  • N°CAS : 10102-44-0
  • N°CE : 233-272-6

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 46,006 g/mol
  • Densité : 1,880 (air = 1)
  • Température de liquéfaction : 21,15°C
  • Solubilité :
    • Eau : très soluble
    • Éthanol : très soluble, solution incolore
  • Tension de vapeur : 96 kPa (20°C)

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH04SGH03SGH06SGH05 DANGER

  • H270 : Peut provoquer ou aggraver un incendie ; comburant.
  • H330 : Mortel par inhalation.
  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.

3 Caractérisation

  • Le dioxyde d'azote est un gaz lourd (d=1,88) de couleur caractéristique rousse, d'odeur pouvant être confondue avec certains halogènes, suffocante très désagréable. Il peut provoquer des œudèmes pulmonaires après 24 à 36 heures. À température ambiante, il est en équilibre avec son dimère (qui est incolore) :
2 NO2(g) (roux) = N2O4(g) (incolore)
  • NO2 est une molécule ayant un électron célibataire, c'est-à-dire un radical. Il est donc très réactif.

4 Synthèses

  • Par action de l'acide nitrique SGH03SGH05 sur le cuivre, en présence du dioxygène de l'air. En effet, cette réaction forme d'abord le monoxyde d'azote NO incolore lequel réagit avec O2 pour former NO2 :
2 NO(g) + O2(g) → 2 NO2(g)

5 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0