Chlorure de fer (III)

Un article du site scienceamusante.net.


SGH05.gif
SGH05
  • Formule brute : FeCl3 (anhydre) ; FeCl3,6H2O (hexahydraté)
  • Autres dénominations : chlorure ferrique, perchlorure de fer, trichlorure de fer ; deutochlorure de fer (désuet)
  • N°CAS : 7705-08-0 (anhydre) ; 10025-77-1 (hexahydraté)
  • N°CE : 231-729-4

1 Propriétés physiques

  • Masse molaire : 162,203 g/mol (anhydre) ; 270,3 g/mol (hexahydraté)
  • Température de fusion : 306°C (anhydre)
  • Température d'ébullition : 315°C (anhydre), décomposition partielle en chlorure de fer (II) FeCl2 et dichlore Cl2 SGH03SGH06SGH08
  • Solubilité :
    • Eau : 920 g/L à 20°C
    • Éthanol : 830 g/L
  • Aspect : solide brun-marron à rouille

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH05 DANGER

  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.

2.1 Anhydre

Voir / adapter / imprimer cette étiquette

2.2 Hexahydraté

Voir / adapter / imprimer cette étiquette

3 Ou s'en procurer

  • Auprès des vendeurs de matériel et produits spécialisés.
  • Magasin d'électronique : en poudre, granulé ou en solution dans l'eau, utilisé pour "graver" les circuits imprimés en cuivre.

4 Synthèse

Voir : Chlorure de fer (III)/synthèse

5 Conservation

  • Le chlorure de fer (III) (qu'il soit en poudre ou en solution) s'oxyde rapidement en présence de dioxygène (air) pour former de la rouille. D'autre part, il est très hygroscopique : abandonné à l'air libre, il devient déliquescent. Il faut donc le conserver à l'abri de l'air et de l'humidité, si possible dans une enceinte étanche contenant un desséchant.