Tétrachlorométhane

Un article du site scienceamusante.net.
SGH06.gif
SGH06
SGH08.gif
SGH08

Tétrachlorométhane.gif

1 Propriétés physiques [1]

  • Masse molaire : 153,82 g/mol
  • Température de fusion : –23°C
  • Température d'ébullition : 76,8°C
  • Densité du liquide : 1,594 (par rapport à l'eau)
  • Densité de vapeur : 5,3 (par rapport à l'air)
  • Non miscible avec l'eau.
  • Aspect : liquide incolore, volatil, odeur éthérée.

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH06SGH08 DANGER

  • H351 : Susceptible de provoquer le cancer.
  • H301+H311+H331 : Toxique par ingestion, par contact cutané ou par inhalation.
  • H372 : Risque avéré d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée.
  • H412 : Nocif pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.
  • H420 : Nuit à la santé publique et à l’environnement en détruisant l’ozone dans la haute atmosphère.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

3 Usages

  • Le tétrachlorure de carbone est un solvant utilisé en chimie organique, notamment pour des réactions radicalaires, de polymérisation... Cependant son usage tend à diminuer en raison de sa forte toxicité et de sa nuisance pour la couche d'ozone.
  • On lui préfère comme solvants de remplacement le chloroforme (trichlorométhane) SGH07SGH08 ou le dichlorométhane SGH08 (qui sont tout de même dangereux).
  • Il fait partie de la famille des halogénoalcanes (chlorométhane, dichlorométhane, trichlorométhane et tétrachlorométhane) obtenus par la chloration directe du méthane (réaction industrielle, ce sont des solvants de base de l'industrie chimique).

4 Où s'en procurer ?

5 Références

  1. INRS, Fiche toxicologique n°8