Oxyde de plomb (II,IV)

Un article du site scienceamusante.net.
(Redirigé depuis Rouge de plomb)


SGH06.gif
SGH06
SGH09.gif
SGH09

Sommaire

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 685,6 g/mol
  • Température de fusion : 830°C
  • Densité : 8,92
  • Solubilité :
  • Aspect : poudre ou cristaux tétragonaux rouges.

2 Risque

  • R33 Danger d'effets cumulatifs
  • R61 Risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant.
  • R62 Risque possible d'altération de la fertilité.
  • R20/22 Nocif par inhalation et par ingestion.
  • R50/53 Très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique.

3 Sécurité

  • S45 En cas d’accident ou de malaise consulter immédiatement un médecin et lui montrer l’emballage ou l’étiquette.
  • S53 Eviter l’exposition et se procurer des instructions spéciales avant l’utilisation.
  • S60 Éliminer le produit et son récipient comme un déchet dangereux.
  • S61 Éviter le rejet dans l’environnement. Consulter les instructions spéciales/la fiche de données de sécurité.

4 Identification

L'oxyde de plomb (II,IV) réagit avec l'acide nitrique SGH03SGH05 concentré en formant du nitrate de plomb (II) Pb(NO3)2, qui est une poudre blanche soluble dans l'eau, et de l'oxyde de plomb (IV) PbO2, qui est une poudre brune insoluble dans l'eau et les acides, selon l'équation :

Pb3O4 + 4 HNO3 → PbO2 + 2 Pb(NO3)2 + 2 H2O

5 Où s'en procurer ?

6 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0
Outils personnels