Monoxyde de carbone

Un article du site scienceamusante.net.


SGH02.gif
SGH02
SGH04.gif
SGH04
SGH06.gif
SGH06
SGH09.gif
SGH09
  • Formule brute : CO
  • N°CAS : 630-08-0
  • N°CE : 211-128-3

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 28,010 g/mol
  • Température de fusion : –205°C
  • Température d'ébullition : –191°C
  • Densité : 1,145 (25°C)
  • Aspect : Gaz incolore, inodore, insipide
  • Soluble dans l'eau à 23 g/L à 20°C

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH02SGH04SGH06SGH08 DANGER

  • H220 : Gaz extrêmement inflammable.
  • H280 : Contient un gaz sous pression ; peut exploser sous l’effet de la chaleur.
  • H360D : Peut nuire au fœtus.
  • H331 : Toxique par inhalation.
  • H372 : Risque avéré d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

Remarque :

  • Il s'agit d'un gaz comprimé, toujours vérifier l'étanchéité des manodétendeurs. Utiliser en permanence un détecteur de monoxyde de carbone dans l'atmosphère, il s'agit d'un gaz toxique.

3 Analyse

  • Le monoxyde de carbone forme un précipité (de complexe de CO lié au cuivre) dans une solution aqueuse saturée de chlorure de cuivre (I) dans l'acide chlorhydrique concentré. Ce précipité peut être dosé par analyse volumétrique (méthode ancienne à l'appareil Orsat) et ainsi déterminer la concentration du monoxyde de carbone dans un mélange gazeux.

4 Utilisations[2]

  • Industrielle
    • Gazogène Siemens : obtention de dioxyde de carbone par combustion du monoxyde de carbone dans le dioxygène.
    • Gaz de houille, ou gaz de cokerie : mélange obtenu par pyrolyse de la houille, ayant servi de gaz d'éclairage.
    • Gaz à l'eau, ou gaz de synthèse : mélange de dihydrogène et de monoxyde de carbone obtenu par envoi de vapeur d'eau sur du charbon porté au rouge, catalysée par des oxydes métalliques.
  • Procédés
    • Obtention du méthane (procédé Sabatier et Sederens).
    • Obtention du méthanol.
    • Obtention de l'acide éthanoïque (procédé Monsanto).
    • Hydroformylation : obtention d'aldéhydes et de cétones linéaires et/ou ramifiés.
    • Suivant les conditions (température, pression, catalyseurs) : obtention d'alcènes, d'alcools, de glycols, de cétones et d'hydrocarbures possible.
  • Laboratoire
    • Obtention de complexes carbonylés : catalyseurs. (Chimie de coordination)

5 Où s'en procurer ?

6 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0
  2. http://fr.wikipedia.org/wiki/Monoxyde_de_carbone