Dibrome

Un article du site scienceamusante.net.
SGH06.gif
SGH06
SGH05.gif
SGH05
SGH09.gif
SGH09
Flacon de dibrome.
  • Formule brute : Br2
  • N°CAS : 7726-95-6
  • N°CE : 231-778-1

Isolé simultanément en 1825 par le chimiste français Antoine Jérôme Balard et le chimiste Carl Löwig.

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 159,808 g/mol
  • Densité : 3,1028 à 25°C
  • Température de fusion : –7,2°C
  • Température d'ébullition : 58,8°C
  • Aspect : à température ambiante, c'est un liquide rouge sang lourd, dégageant des vapeurs rousses lourdes d'odeur suffocante très désagréable.

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH06SGH05SGH09 DANGER

  • H330 : Mortel par inhalation.
  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.
  • H400 : Très toxique pour les organismes aquatiques.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

3 Caractérisation

4 Préparation

Voir : Dibrome/synthèse

5 Conseils pour la manipulation

  • La manipulation de dibrome pur est délicate en raison de sa grande toxicité, de sa densité et des vapeurs émises. Il est parfois possible de remplacer le dibrome par sa solution aqueuse, l'eau de brome SGH06SGH05SGH09, plus facilement manipulable avec moins de risque.
  • Toujours manipuler le dibrome ou ses solutions (dans l'eau, le chloroforme SGH07SGH08, le tétrachlorure de carbone) sous hotte aspirante, et nulle part ailleurs.
  • Lors de la manipulation, toujours avoir à portée de main une solution concentrée de thiosulfate de sodium (ou de potassium) SGH07 dans un pulvérisateur ou dans une pissette. En cas de renversement, projeter la solution de thiosulfate sur la zone de substance répandue, ce qui la neutralisera.

6 Voir aussi

7 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0