Chlorure de thionyle

Un article du site scienceamusante.net.
SGH05.gif
SGH05
SGH07.gif
SGH07
  • Formule : SOCl2
  • Autre dénomination : dichlorure de thionyle
  • N°CAS : 7719-09-7
  • N°CE : 231-748-8

Chlorure de thionyle.gif

Sommaire

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 118,970 g/mol
  • Température de fusion : –101°C
  • Température d'ébullition : 75,6°C
  • Densité : 1,631
  • Aspect : liquide fumant incolore à jaune ou rouge lorsque impur

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH05SGH07 DANGER

  • H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation.
  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves.
  • H335 : Peut irriter les voies respiratoires.
  • EUH014 : Réagit violemment au contact de l'eau.
  • EUH029 : Au contact de l'eau, dégage des gaz toxiques.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

3 Utilisation

  • Le chlorure de thionyle est utilisé en tant qu'agent oxydant dans les piles au lithium. Il est réduit d'après la réaction :
2 SOCl2 + 4 e → S(s) + SO2(g) + 4 Cl
  • Il est utilisé pour la synthèse d'halogénoalcanes.
  • Il est aussi utilisé pour l'obtention de chlorure d'acyles à partir d'acides carboxyliques, il ne fonctionne cependant pas pour obtenir du chlorure d'oxalyle à partir d'acide oxalique SGH07, seul le pentachlorure de phosphore le peut.

4 Synthèse

Le chlorure de thionyle peut-être synthétisé par action du trioxyde de soufre sur le chlorure de soufre d'après la réaction :

SO3(g) + SCl2(g) → SOCl2(l) + SO2(g)

5 Où s'en procurer ?

  • Auprès des vendeurs de matériel et produits spécialisés.
  • Réservé à un usage spécialiste, quasiment aucunes chances d'en obtenir pour un non expérimenté ou un particulier.

6 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0
Merci à Olivier Strebler pour cette contribution.
Outils personnels