Trioxyde de soufre

Un article du site scienceamusante.net.
SGH05.gif
SGH05
SGH07.gif
SGH07

Trioxyde de soufre.gif

1 Propriétés physiques[1][2]

  • Masse molaire : 80,063 g/mol
  • Densité : 1,90
  • Propriétés des formes solides :
Forme cristalline Tfusion Tébullition Pvapeur à 25°C Aspect Obtention
α 62,3°C ? 73 mmHg Aiguilles blanches fines Condensation de SO3(g) à T > 27°C pendant la distillation.
β 30,5°C 44,5°C 344 mmHg Aiguilles blanches fines Condensation de SO3(g) à T < 27°C pendant la distillation.
γ 16,8°C 44,5°C 433 mmHg Apparence de glace Condensation de SO3(g) à T < 27°C pendant la distillation.
Les trois formes peuvent être séparées par distillation fractionnée. La forme α est stable ; les formes β et γ sont métastables.
  • Lorsqu'on fait fondre du SO3(s), une partie se transforme en isomère γ, qui tend ensuite à se transformer en α pendant la solidification. Des explosions SGH01 peuvent se produire à ce moment, dues à la différence des pressions de vapeur. Le chauffage de SO3(s) dans de la verrerie doit être évité pour cette raison.
  • Lorsque SO3 est sec dans un environnement anhydre, il n'est pas corrosif pour les métaux.
  • SO3(g) carbonise les graisses de rodage (vaseline) de l'appareil à distiller. Exposé à l'air, il émet un brouillard blanc épais en absorbant rapidement l'humidité de l'air. Sa réaction avec l'eau est explosive SGH01, donnant de l'acide sulfurique SGH05.

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH05SGH07 DANGER

  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.
  • H335 : Peut irriter les voies respiratoires.
  • EUH014 : Réagit violemment au contact de l'eau.

3 Synthèses

Voir : Trioxyde de soufre/synthèses

4 Utilisations

SO3(g) + H2O(l) → H2SO4(aq)
  • Il peut être utilisé, dès qu'il est synthétisé sous forme de gaz, pour concentrer une solution aqueuse d'acide sulfurique SGH05 déjà existante.

5 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0
  2. The Merck Index, 9e édition (1976), pp. 1163-1164