Aluminium

Un article du site scienceamusante.net.


SGH02.gif
SGH02
  • Formule : Al
  • N°CAS : 7429-90-5
  • N°CE : 231-072-3

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 26,982 g/mol
  • Température d'ébullition : 2519°C
  • Température de fusion : 660,32°C
  • Densité : 2,70

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

2.1 Poudre pyrophorique

SGH02 DANGER

  • H261 : Dégage au contact de l’eau des gaz inflammables.
  • H250 : S’enflamme spontanément au contact de l’air.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

2.2 Poudre stabilisée

SGH02 DANGER

  • H261 : Dégage au contact de l’eau des gaz inflammables.
  • H228 : Matière solide inflammable.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

3 Préparation

En 1854, le procédé de préparation de l'aluminium était réalisé en quatre étapes par le chimiste Sainte-Claire Deville :

  • La fabrication d'alumine à partir de sulfate double d'aluminium et d'ammonium :
NH4Al(SO4)2,12H2O(s) → Al2O3(s)     (non équilibrée)
Al2O3(s) + C(s) + Cl2(g) → AlCl3(s)     (non équilibrée)
Na2CO3(s) + CO(g) → Na     (non équilibrée)
AlCl3(s) + 3 Na(s) → Al(s) + 3 NaCl(s)

Cette préparation était très coûteuse. Ce n'est que vers 1890 que l'aluminium a été préparé par électrolyse de l'alumine Al2O3 fondue. Sa température de fusion est de 2040°C, mais par ajout de cryolithe, on obtient un mélange dont la température de fusion est de 960°C. L'électrolyse se fait alors avec une électrode et un creuset en graphite, sous 4 V (seulement !) mais un courant entre 180 000 à 350 000 A !

Cathode : 2 Al2O3(l) → 4 Al(l) + 3 O2(g)
Anode : C(s) + O2(g) → CO2(g)

4 Où s'en procurer ?

5 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0