Acide sulfureux

Un article du site scienceamusante.net.
SGH05.gif
SGH05
SGH07.gif
SGH07
  • Formule : H2SO3
  • Ne pas confondre avec : acide sulfurique SGH05 H2SO4
  • N°CAS : 7782-99-2

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 82,079 g/mol
  • N'existe qu'en solution dans l'eau (voir ci-dessous)

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH05SGH07 DANGER

  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves.
  • H332 : Nocif par inhalation.

3 Propriétés chimiques

L'acide sulfureux n'est pas isolable, il n'existe qu'en solution dans l'eau et forme un équilibre avec l'ion hydrogénosulfite et l'ion sulfite :

H2SO3(aq) [math]\leftrightarrows[/math] H+(aq) + HSO3(aq)     pKa = 1,85
HSO3(aq) [math]\leftrightarrows[/math] H+(aq) + SO32–(aq)     pKa = 7,2

4 Utilisations

  • L'acide sulfureux est utilisé dans la fabrication du vin, pour désinfecter les tonneaux destinés à recevoir le jus de raisin, afin de tuer les bactéries contenues dans le tonneau qui provoqueraient une fermentation acétique. Ainsi, le glucose du jus de raison est transformé en éthanol (vin) et non en acide acétique (vinaigre). On dit parfois que le vin contient des sulfites (pour la raison chimique ci-dessus) ; le fabriquant est obligé de le mentionner sur l'étiquette au-delà d'une certaine concentration. C'est souvent le cas des vins blancs, et l'excès de sulfite est à l'origine des maux de tête ("barre sur le front" le lendemain matin) ; l'alcool n'y étant pour rien (sauf en cas d'abus... ce qui est fortement déconseillé). Il vaut mieux déguster (avec modération) des vins à faible teneur en sulfites.

5 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0