Difluor

Un article du site scienceamusante.net.


SGH04.gif
SGH04
SGH03.gif
SGH03
SGH06.gif
SGH06
SGH05.gif
SGH05
  • Formule brute : F2
  • N°CAS : 7782-41-4
  • N°CE : 231-954-8

Découvert par le français Henri Moissan (1852-1907 ; Pharmacien) en 1886 à l'école supérieure de Pharmacie de Paris (aujourd'hui Faculté de Pharmacie).

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 37,997 g/mol
  • Masse volumique : 1,553 g/L
  • Densité : 1,3
  • Température du point triple : –219,67°C
  • Température d'ébullition : –188,12°C
  • Aspect : gaz jaune pâle

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

SGH04SGH03SGH06SGH05 DANGER

  • H270 : Peut provoquer ou aggraver un incendie ; comburant.
  • H330 : Mortel par inhalation.
  • H314 : Provoque des brûlures de la peau et de graves lésions des yeux.

3 Caractérisation

  • C'est un gaz lourd (d=1,3) de couleur caractéristique jaune pâle, d'odeur suffocante très désagréable.
  • C'est un très fort oxydant.
  • Il colore en violet un papier filtre imbibé d'un mélange (aniline SGH06SGH08SGH05SGH09 + solution d'hydroxyde de sodium SGH05) ou d'une solution d'iodure de potassium.
  • C'est une substance dangereuse à manipuler sans des installations adaptées. Seuls le platine et le Téflon® (polytétrafluoroéthylène, PTFE) ne sont pas attaqués par le difluor. Le verre est irrémédiablement attaqué, et brûle même dans le difluor.

4 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0