Bouillie bordelaise

Un article du site scienceamusante.net.
SGH05.gif
SGH05
SGH07.gif
SGH07
SGH09.gif
SGH09

1 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

(Ceci est une autoclassification réalisée par une combinaison des classements des deux ingrédients du mélange. Le Règlement CLP devrait donner une classification harmonisée prochainement.)

SGH05SGH07SGH09 DANGER

  • H332 : Nocif par inhalation.
  • H318 : Provoque de graves lésions des yeux.
  • H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

2 Préparation

La composition du mélange varie[1] :

  • Bouillie bordelaise biologique : 80 % de sulfate de cuivre + 20 % de chaux éteinte
  • Bouillie bordelaise traditionnelle : 20 % de sulfate de cuivre + 80 % de chaux éteinte

La bouille bordelaise se prépare ainsi[2] (exemple de "biologique") :

  • Dans un premier récipient, dissoudre 80 g de chaux éteinte dans 5 L d'eau.
  • Dans un second récipient, dissoudre 150 g de sulfate de cuivre dans 5 L d'eau.
  • Mélanger les deux solutions.

Remarque : ne pas réaliser ce mélange dans un récipient en fer.

Dans l'idéal, le mélange doit avoir un pH proche de la neutralité.

D'autres produits à base de cuivre sont employés en agriculture comme l'oxychlorure de cuivre (II) ou l'oxyde de cuivre (II). L'oxychlorure de cuivre est une poudre bleue foncé à ne pas confondre avec la bouillie bordelaise (bleu clair). Le cuivre s'accumule dans les sols (surtout des vignes) et il est toxique pour les plantes et autres organismes naturels du sol (vers de terre, bactéries), et pour la faune et la flore des rivières. La bouillie bordelaise n'est pas un produit "naturel" au sens où elle résulte d'un mélange de substances obtenues par synthèse. Elle (ainsi que les dérivés du cuivre) est tolerée en agriculture biologique, dans certaines limites d'application. Dans certains traitements, elle est mélangée à du soufre SGH07 en poudre fine.

3 Où s'en procurer ?

  • Jardinerie : utilisé pour le traitement des vignes et tomates, contre les parasites (mildiou...).

4 Références

  1. http://itinerances.jimdo.com/trucs-astuces/bouillie-bordelaise/
  2. http://www.maison-facile.com/021article_rubrique.asp?num=1899