Acide picrique

Un article du site scienceamusante.net.
(Redirigé depuis 2,4,6-trinitrophénol)


SGH01.gif
SGH01
SGH06.gif
SGH06
  • Formule : C6H3N3O7
  • Autres dénominations : 2,4,6-trinitrophénol, TNP
  • Dénominations désuètes : mélinite, jaune amer de Welter, amer d'indigo
  • CAS : 88-89-1

Acide picrique.gif

1 Propriétés physiques[1]

  • Masse molaire : 229,1 g/mol
  • Température de fusion : 121,9°C
  • Température de décomposition : 300°C (explosion)
  • Densité : 1,763

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

3 Acide picrique

SGH01SGH06 DANGER

  • H201 : Explosif ; danger d’explosion en masse.
  • H301+H311+H331 : Toxique par ingestion, par contact cutané ou par inhalation.
Voir / adapter / imprimer cette étiquette

4 Sels de l'acide picrique

SGH01SGH06 DANGER

  • H200 : Explosif instable.
  • H301+H311+H331 : Toxique par ingestion, par contact cutané ou par inhalation.

5 Destruction des sels instables de l'acide picrique

Les sels métalliques de l'acide picrique sont classés comme des explosifs instables lorsqu'ils sont secs SGH01. Pour les détruire, une solution simple consiste à les transformer en acide picramique, moins instable :

  • On commence par neutraliser l'acide picrique ou à traiter les picrates métalliques par une solution d'hydroxyde de sodium SGH05. Il se forme un dépôt d'hydroxyde métallique, qui ne gêne pas la suite.
  • On ajoute une solution de sulfure de sodium Na2S. Si on n'en a pas, on en fabrique en dissolvant du soufre SGH07 en poudre dans une solution chaude d'hydroxyde de sodium SGH05.
  • En deux minutes, le picrate, se transforme en sel d'acide picramique (2-amino-4,6-dinitrophénol), qui est (relativement) plus stable.

6 Applications

  • En biologie, il s'agit d'une fixateur de cellules et d'un colorant puissant.
  • En pharmacie, une solution aqueuse d'acide picrique de 1 à 3% permet de traiter les brûlures thermiques du premier degré. Appliqué dès que possible sur une brûlure, à l'aide d'un coton, la solution évite les cloques et la brûlure s'estompe en quelques jours, ça tanne la peau. Ne pas appliquer sur des muqueuses ni sur des brûlures graves. L'acide picrique est tout de même toxique SGH06, suspecté d'être cancérogène, c'est un "remède de grand mère" qui n'est plus utilisé aujourd'hui.
  • Usage vétérinaire : une solution aqueuse est appliquée sur les coussinets des lapins pour les rendre plus résistants.
  • En teinturerie, l'acide picrique était autrefois utilisé pour colorer les tissus et bois en jaune vif. Avec du sulfate de fer, la couleur obtenue est verte et intense.
  • Il semble que les taches d'acide picrique puissent être décolorées par une solution de carbonate de lithium. (Non testé)

7 Références

  1. CRC Handbook of Chemistry and Physics, David R. Lide, 88th edition (2007-2008). ISBN 978-0-8493-0488-0