Éther de pétrole

Un article du site scienceamusante.net.
SGH02.gif
SGH02
SGH07.gif
SGH07
SGH08.gif
SGH08
  • Formule générique : CH3-(CH2)n-CH3
  • De la famille des essences hydrocarbures, il s'agit d'un mélange d'alcanes obtenu par distillation du pétrole, recueilli dans les fractions volatiles.
  • Autre nom : essence G (dans le commerce), ligroine, Naphta léger
  • Ne pas confondre avec : éther diéthylique
  • N°CAS : plusieurs références, dont 64742-49-0, 64742-73-0...
  • N°CE : plusieurs références, dont 265-151-9, 265-178-6...

1 Composition, propriétés physiques

Consulter la page : Essences hydrocarbures

2 Classes et catégories de dangers - Étiquetage

Conforme au règlement CLP/SGH

2.1 Éther de pétrole 35-60°C

Proposition de classement :

SGH02SGH07SGH08 DANGER

  • H225 : Liquide et vapeurs très inflammables.
  • H332 : Nocif par inhalation.
  • H315 : Provoque une irritation cutanée.
  • H340 : Peut induire des anomalies génétiques.
  • H350 : Peut provoquer le cancer.
  • H336 : Peut provoquer somnolence ou vertiges.
  • H412 : Nocif pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

3 Utilisation

Il n'est généralement pas utilisé en tant que réactif, vu le faible intérêt des alcanes en chimie organique fine et vu que sa composition est très variable.

L'éther de pétrole est utilisé en chromatographie en phase liquide ou sur couche mince (CCM) et comme solvant d'extraction car c'est un mélange apolaire.

4 Où s'en procurer ?

  • Auprès des vendeurs de matériel et produits spécialisés.
  • Droguerie, magasin de bricolage, supermarché : utilisé comme combustible de chauffage, comme dégraissant, solvant et détachant de corps gras.

5 Références