Auto-inflammation spontanée à froid

Un article du site scienceamusante.net.
Version du 10 avril 2012 à 09:55 par WikiSysop (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Cette expérience illustre la très grande réactivité de certains produits, qui peuvent provoquer une inflammation spontanée s'ils sont mélangés, même à l'état de poudre. Les prestidigitateurs utilisent parfois de telles réactions pour des effets spectaculaires. Cependant les produits utilisés ici présentent un grand danger.

Sommaire

1 Précautions

Outre les précautions en chimie qui sont d'usage, cette expérience comporte les attentions suivantes :

2 Matériel et produits

  • Capsule de porcelaine.
  • Thiocyanate d'ammonium NH4SCN SGH06 en poudre. On peut aussi utiliser du thiocyanate de potassium KSCN SGH06.
  • Chlorite de sodium NaClO2 SGH06SGH05SGH03 en poudre.
    • Il est assez difficile de se procurer ce produit. On en trouve chez Acros au prix d'environ 40 € les 500 g.
    • Il s'oxyde facilement au contact de l'air et se transforme en chlorate, non réactif.
    • Ne pas confondre le terme chlorite avec les deux termes voisins chloride (équivalent anglais de chlorure), et chlorate.

3 Protocole

  • Mettre deux ou trois pointes de spatule de thiocyanate d'ammonium NH4SCN SGH06 dans une capsule de porcelaine.
  • Jeter par-dessus une petite pointe de chlorite de sodium NaClO2 SGH06SGH05SGH03. Un jet de flamme spontané apparaît au contact des deux poudres. Si ce n'est pas le cas, ajouter une goutte d'eau (pas plus d'une !). On peut continuer à verser davantage de chlorite : à chaque adjonction, une nouvelle flamme se produira.
Chimie.exp37.jpg

4 Explication

  • L'équation de la réaction est :
NH4SCN(s) + NaClO2(s) → NaCl(s) + N2(g) + 2 H2O(g) + S(s)
  • Le mélange s'échauffe, et jaunit par suite de la formation de soufre. Mais ce soufre finit par réagir avec le chlorite de sodium si ce dernier est en excès, selon l'équation :
NaClO2(s) + S(s) → NaCl(s) + SO2(g)
En conséquence, il se dégage du dioxyde de soufre SO2 SGH06SGH05 gazeux d'odeur piquante !

5 Voir aussi

Merci à Maurice Cosandey pour cette contribution.
Outils personnels